Thaïlande, sous une lumière d’ocre (4) – Ambiances sonores à Haad Salad, Koh Pha Ngan (2ème partie)

23/11/2013

Seconde partie des ambiances sonores à Pha Ngan (et dernier volet des ambiances sonores en Thaïlande)

Koh Pha Ngan, Haad Salad

Pha Ngan International port - Koh Pan Ngan - Thaïlande - mars 2013

Port international de Pha Ngan,
Koh Pha Ngan Thaïlande - août 2013

(9) A la cascade de Phaeng (1ère partie)
(0’38”)

Je suis arrivé à la cascade de Phaeng juste avant que les gardes forestiers n’en ferment l’accès. En fait de cascade, c’est un chaos de pierre dans lequel on ne trouve pas le moindre filet d’eau… Saison sèche, pas un poil d’eau dans ces sources… Rien, nada… C’était en tout cas l’occasion de faire un joli balade en forêt, où tout semble étrange : la végétation, les animaux, les bruits… surtout les bruits. Qu’est-ce que c’est qu’on entend ?

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

(10) A la cascade de Phaeng (2ème partie)
(0’36”)

Le bruit s’arrête, puis reprend… je n’en reviens pas…

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

(11) A la cascade de Phaeng (3ème partie)
(1’03”)

Je m’approche de l’endroit d’où vient le bruit, ça tourne tout autour de moi, c’est quelque chose d’à la fois inquiétant et magique… Ne me demandez pas ce que c’est, je n’en ai aucune idée… Un coléoptère certainement…

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

(12) Rue de Thong Sala
(1’07”)

Avec ses camions, ses pick-ups, ses chauffeurs de taxi qui attendent le touriste de pied ferme, ses scooters et ses motos, la rue principale de Thong Sala est un des lieux les plus vivants de l’île et aussi un des plus bruyants.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

(13) Le cri du gecko
(0’22”)

Moi qui n’avait jamais entendu le cri du gecko (et à vrai dire, je ne savais même pas que ces bébêtes poussaient des cris) j’ai mis un peu de temps à comprendre que ce son que j’entendais tous les soirs provenaient d’un animal. Je pensais naïvement qu’un enfant jouait avec une peluche ou un chien avec son joujou en caoutchouc… Jusqu’à ce qu’on me montre le bestiau que je ne pensais pas être si gros et qui se cachait derrière le portrait de Rama V…

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

(14) Le chant du crapaud et la fleur de frangipanier
(1’11”)

On ne se rend pas bien compte avec cet enregistrement à quel point les fleurs de frangipaniers sentent bon le soir venu. Écouter le chant des crapauds venant de la forêt a quelque chose d’à la fois inquiétant et enchanteur, lorsque les lumières sont éteintes et que le soir resplendit…

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

(15) Le chant du crapaud s’arrête
(0’40”)

Et tout à coup, les crapauds décident de se taire et de laisser leur place à la nuit…

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

(16) Chants des oiseaux au petit matin
(1’56”)

Petit matin, chants et réponses d’oiseaux goguenards, cliquetant, caquetant…

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

(17) Atterrissage d’un ATR 72 sur la piste de l’aéroport de Samui
(0’52”)

L’ATR 72 est un avion bimoteur à hélice assez petit, sur lequel j’ai voyagé plusieurs fois au départ de Bangkok sur des lignes intérieures. Le bruit du moteur à hélice est tout à fait caractéristique et fait au bout du compte un peu peur, d’autant que les ailes se trouvent au-dessus du corps de l’avion… les hélices à hauteur de hublot…

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

(18) Ouverture de la porte à l’embarquement, aéroport de Samui
(0’34”)

Au petit aéroport de Samui où il n’y a pas de mur, l’hôtesse annonce l’ouverture de la porte 2 dans la zone 2 en anglais et en thaï… kopun kaa

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

(19) Décollage en A319 de Samui
(2’01”)

Décollage depuis Samui en A319. Le bruit impressionnant des réacteurs vraiment très proches de la carlingue… je quitte le sud de la Thaïlande pour rejoindre Bangkok. J’adore le petit garçon qui couine d’étonnement lorsque le pilote met les gaz…

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

2 comments

  1. Comment by Yasmina El Kadiri

    Yasmina El Kadiri Reply 16/06/2015 at 22:45

    Comme j’aime cette idée d’intégrer les sons à votre blog. J’ai appris depuis peu à fermer les yeux en voyage mais aussi dans mon quotidien pour prendre le temps d’écouter, quelques secondes, parfois plus, et là je découvre les différents sons, j’appelle ça les différentes pistes, (comme dans les montages radio que je fais dans mon travail) les plus forts d’abord, ensuite ceux lointains, qui se superposent et auxquels on peut être complètement absents la plupart du temps! la texture de l’expérience en est transformée. j’ai appris à toucher les choses, aussi, les murs, les matières. La première fois c’était à Barcelone, le lézard de Gaudi en mosaïques avec de l’eau fraiche qui coulait dessus, au parc Guell, une sensation si forte, si douce, qu’elle m’accompagne encore aujourd’hui… des années plus tard ! Encore bravo à vous, votre blog est délicieux

  2. Comment by Romuald Le Peru

    Romuald Le Peru Reply 21/06/2015 at 10:24

    Je crois qu’on ne peut pas apprécier le monde simplement en le regardant, il faut pouvoir l’intégrer au travers de nos différents sens. Un peu comme Borges qui voyait le monde depuis l’intérieur, sous ses paupières closes…

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Go top