La Cam­buse

Ici est l’antre du Per­ro­quet Sué­dois.
Le per­ro­quet, contrai­re­ment à ce que son dis­cours répé­ti­tif pour­rait lais­ser croire, n’est pas un ani­mal com­plè­te­ment dénué d’es­prit. Preuve en est, dans l’é­pi­sode n°47 de Colom­bo, c’est lui qui donne la clef de l’é­nigme à l’ins­pec­teur cyno­phile en répé­tant à l’en­vi que c’est Cars­son qui a pris le revol­ver dans le bureau. Une autre preuve ; le per­ro­quet accom­pagne sou­vent le pirate des Caraïbes sur son épaule, qu’il a cal­leuse d’ailleurs, et l’aide constam­ment dans ses plans machia­vé­liques sur les eaux tour­men­tées de la Mer des Sar­gasses. Mais avant tout, le per­ro­quet est un ani­mal por­tant sur ses plumes les plus belles cou­leurs qui soient.

Pho­to © Riza Nugra­ha

Aus­si on se deman­de­ra pour­quoi un per­ro­quet pour­rait ne pas être sué­dois, au-delà de l’oxy­mo­ron. Après tout, celui-ci est bien libre de voya­ger, non ?