Thaïlande, sous une lumière d’ocre (2) – Ambiances sonores à Bangkok

12/10/2013

Après les ambiances sonores de Chiang Mai et son charme désuet, arrivée dans la capitale bruyante et étouffante, polluée et fourmillante, mais tout de même attirante. Bangkok fait partie de ces villes qui divisent, qu’on aime à la folie ou qu’on déteste, parce que dans un sens comme dans l’autre, tout semble très facile.

Bangkok

Cloche du Wat Pho - Bangkok - Thaïlande - mars 2013

Cloche du Wat Pho - mars 2013
Bangkok

(1) Chao Phraya Express
(0’58”)

Je peux difficilement ne pas emprunter les voies d’eau quand elles existent. J’aime sentir un ville depuis le fleuve qui la traverse ou depuis les canaux qui la quadrillent. Le Chao Phraya, très large à Bangkok puisqu’il se jette dans le Golfe de Thaïlande à quelques kilomètres de là, est un monde en soi, sillonné par toute une armada de péniches, navettes, long tail boats pétaradants qui l’animent du soir au matin, regardant passer les laitues d’eau charriées par le courant. Le Chao Phraya Express est une véritable institution et si vous voulez profiter pleinement du fleuve, empruntez ceux qui arborent le drapeau orange. Pour seulement 15 baths (0,30€) vous pourrez relier Nonthaburi au nord à Wat Rajsingkorn au sud, soit environ 25km. Évidemment, il faut faire attention aux horaires car tout s’arrête à 19:00…

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

(2 et 3) Conversations au marché de Chatuchak
(0’36” et 1’52”)

Le marché de Chatuchak est, paraît-il un endroit incontournable de la ville. Situé bien loin du centre touristique, très au nord et uniquement atteignable par la ligne de métro aérien, c’est un endroit hallucinant. Moitié bazar à touristes, moitié bazar à Thaïs, c’est un joyeux foutoir où l’on peut aussi bien acheter une paire de jeans, un kimono japonais, une coque de téléphone ou alors un chien… Tout dépend de ce que l’on y cherche. Les prix sont dérisoires, même s’ils demeurent plus chers qu’en dehors des circuits touristiques.
Je me suis arrêté dans un petit magasin qui vendait des vêtements et j’ai écouté ce qui se disait. Un homme en train de fumer, deux femmes qui couraient après les clients et des éclats de rire parfois, des bribes de conversations, dans la chaleur étouffante sous les toits de tôle. Si je me suis arrêté là, c’est que j’étais en plein dans le champ d’action d’un énorme ventilateur.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Si la Thaïlande est le pays du sourire, on y rit aussi beaucoup…

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

(4) Ambiance au marché de Chatuchak
(1’17”)

Je suis resté longtemps dans la marché ; c’est tout simplement immense, une vraie ville dans la ville. A l’entrée sont affichées les trombines des pickpockets qui se sont fait serrer la main dans le sac. De la musique y est diffusée toute la journée, sans discontinuer, toujours la même, ce qui fait qu’en restant un peu sur place on entend souvent la même chanson revenir, comme celle-ci qui, si on l’importait ici, pourrait remporter un vif succès, je n’en doute pas.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

(5) Circulation à la sortie du marché de Chatuchak
(0’56”)

A la fin de la journée, sortir de Chatuchak pour rejoindre le BTS (métro aérien) n’est pas une mince affaire. Les trottoirs sont noirs de monde, les agents font la circulation en sifflant dans tous les sens, les tuk-tuk pétaradent et interpellent les touristes, les mendiants mendient et moi je mange une crêpe à la banane arrosée de lait de coco préparée par une musulmane qui louche avant de prendre le BTS (dans lequel il est interdit de manger).

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

(6) Bangkok depuis le 18ème étage
(0’59”)

Retour à Bangkok après l’interruption dans les îles, j’arrive à l’hôtel en pleine nuit, lessivé. Dès le lendemain matin, à l’aube, je vole ces premiers sons depuis le 18ème étage du très bel hôtel Chatrium, d’où l’on entend les premiers bateaux s’ébrouer sur le fleuve charriant des tonnes de sable et de laitues d’eau. On entend siffler le bosco de la vedette et les moteurs diesel…

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

(7) Attendre sur le ponton de Sathorn pier
(1’42”)

Quand on prend le parti de prendre le bateau pour se déplacer sur le fleuve, on passe forcément pas mal de temps à l’attendre, ce qui est somme toute plus agréable que de traîner dans les rues, prendre le bus ou le tuk-tuk et qui surtout donne un peu l’impression de respirer… Sathorn pier est un des arrêts les plus importants, c’est ici que la navette du Chatrium s’arrête pour les correspondances, et c’est ici aussi que passe le BTS. Une femme fait une annonce dans un micro, les gens attendent en se passant devant les uns les autres, pas d’ordre, pas de discipline, puis le bateau finit par arriver.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

(8) A bord du Chao Phraya Express
(2’00”)

C’est reparti avec le bateau, moteur vrombissant, sifflet du bosco, le conducteur, un ancien militaire qui arbore avec fierté une photo de jeunesse au-dessus de la barre, manie la coque de noix effilée avec nonchalance, pieds nus, tandis que l’eau claque contre la proue. En face de moi, un moine bedonnant s’endort à moitié au rythme du fleuve…

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

(9) A bord du Chao Phraya Express à Wang Tang pier
(2’00”)

Dans l’autre sens, en retournant vers le centre depuis Thewet pier, un arrêt à Wang Tang pier où il se passe quelque chose mais je ne sais pas vraiment quoi. Peut-être trop de courant, le bateau a du mal à approcher du quai, une femme avec un porte-voix jette des instructions que personne ne semble vouloir suivre, c’est le bazar, des gens montent et d’autres descendent dans la cohue, puis le bateau repart.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

(10) Ambiance près du Chao Phraya, après l’orage
(0’45”)

Après avoir pris un gros bouillon en sortant de Chinatown, une averse comme on ne peut en voir qu’ici, trempé comme une soupe, je profite de quelque instants de répit sous le hall du quai avant de reprendre le bateau, avant de me retrouver gelé par le vent dans la vedette.

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

 

2 comments

  1. Comment by Lilith

    Lilith Reply 02/10/2014 at 21:41

    J’adore le concept de ces articles ! Haaa je sens que je vais me sentir comme chez moi par ici !

  2. Comment by Romuald Le Peru

    Romuald Le Peru Reply 03/10/2014 at 07:10

    Il y en a d’autres qui arrivent d’Indonésie. Stay tuned !!! 🙂

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Go top