Pierre Patel, dont les œuvres ont orné jadis le Cabinet d’Amour du Château de Versailles, est un peintre classique, fortement influencé par les compositions paysagistes de Le Lorrain. Il donne en 1668 une composition parfaite et surtout impossible du château royal tel qu’il était à l’époque, dans une perspective haute recréé à partir des éléments du terrain et de ses observations. Un travail de recomposition titanesque, qui est une témoignage unique de la vallée dans laquelle il est encastré. A l’époque, ni les bâtiments latéraux, ni la chapelle ne sont encore présents et les arbres ne sont encore que des jeunes pousses. Les détails valent vraiment la peine d’y regarder de plus près.

Chateau de Versailles - 1668 - Pierre Patel