Fragments de peintures vénitiennes (2) : Maître padouan, Liber Agregà de Sérapion (Egerton 2020)

10/02/2013

Cette page est extraite d’un livre nommé Liber agregà de Serapion, composé au XIVème siècle à la demande d’un petit comte, le Comte Carraresi (Francesco Novello da Carrara).  Le livre lui-même est un herbier officinal composé par un médecin venu d’Orient au IXème siècle, Yahya ibn Sarafyun (Yuhanna ibn Sarabiyun, Jean fils de Sérapion), un chrétien de culture syriaque. La particularité de ce texte est d’avoir été traduit dans la langue vernaculaire vénitienne depuis le latin, ce qui constitue une rareté pour un ouvrage enluminé du XIVème siècle ; de plus il témoigne des échanges culturels entre Padoue et Venise, mais en plus de la circulation des écrits entre le monde oriental et le monde occidental. Celui qui illustra les pages de ce traité d’herboristerie, un Maître padouan, était un fin connaisseur de son sujet et pas un simple exécutant ; la preuve en est, ce superbe liseron des haies (Calystegia sepium), presque plus vrai que nature.

Maître padouan, Liber Agrega de Sérapion, Londres, British Library

Le manuscrit est conservé à la British Library, sous le nom Egerton 2020 et disponible à la consultation en partie.

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Go top