Au creux des reins de cette période sen­suelle qu’est le Moyen-Âge se nichent des hommes qui avaient le don des belles choses et qui ont pas­sé leur vie à employer leur don excep­tion­nel pour le des­sin et la pein­ture afin d’illus­trer la vie de leur époque, les évé­ne­ments qui ont mar­qué l’his­toire et les récits et les hauts-faits des Grands Hommes. Concré­tion des arts gra­phiques de cette période qu’on appelle la Pre­mière Renais­sance, l’En­lu­mi­nure recèle toutes les splen­deurs et les plus belles tech­niques d’une période plus roman­tique qu’il n’y paraît. Les ins­tru­ments et les cou­leurs eux-mêmes sont por­teurs de noms fan­tas­ma­tiques ; calame, vélin, let­trine, sépia, azu­rite et orpi­ment…
Voi­ci un tour d’ho­ri­zon des plus belles œuvres et des plus grands fai­seurs de lumière de cette forme d’art gra­phi­que­ment et natu­rel­le­ment haute en cou­leurs.

Jean Fou­quet

Cer­tai­ne­ment le plus grand et le plus pro­li­fique, on consi­dère Jean Fou­quet plus comme peintre qu’en­lu­mi­neur, il est éga­le­ment émailleur et vitrailliste et laisse der­rière lui un impor­tant témoi­gnage qui per­met notam­ment de retrou­ver le visage de l’é­poque de nom­breux monu­ments pari­siens, comme le Louvre de Charles V, les for­ti­fi­ca­tions de l’en­ceinte ou l’île de la Cité. Il est l’au­teur des Heures d’É­tienne Che­va­lier, une œuvre qui ne s’embarrasse pas de fio­ri­tures et qui pour la pre­mière fois prend toute la page, mais éga­le­ment des Grandes Chro­niques de France et des Anti­qui­tés Judaïques.

D’autres œuvres de Jean Fou­quet sur Wiki­me­dia.

Jean Bour­di­chon

Éga­le­ment artiste com­plet, Jean Bour­di­chon est né quelques années après Fou­quet. Il est l’au­teur des très belles Grandes Heures d’Anne de Bre­tagne. C’est un natu­ra­liste qui prend un soin extrême à des­si­ner végé­taux et ani­maux, mais rend éga­le­ment les car­na­tions avec des cou­leurs très sen­suelles.

Willem Vre­lant

Un des plus impor­tant enlu­mi­neurs des Pays-Bas, il est très actif, notam­ment à la cour de Phi­lippe Le Bon, mais l’at­tri­bu­tion d’œuvres à son nom reste par­fois pro­blé­ma­tique.

Tags de cet article: , , ,