Les bronzes de Riace

11/02/2012

Ils sont moins connus que leurs collègue, l’aurige de Delphes et le dieu du Cap Artémision, mais ils font partie de la même famille (dont il ne reste que quatre membres) des grands bronzes arrivés jusqu’à nous dans leur intégralité. Le guerrier A et le B ont été retrouvés au large de Riace, en Calabre, en 1972 par un plongeur amateur, sur le lieu d’un apparent naufrage, et sont conservés au Museo Nazionale della Magna Grecia (ou musée de Reggio di Calabria). Ces statues représentent deux hommes d’âge différent, dans une position qu’on pourrait presque croire identique mais cette posture dite du contrapposto (ou hanchement) comporte une différence de taille qui nous permet de dire que les deux statues, si elles se ressemblent en beaucoup de points, ne sont pas contemporaines et montrent bien l’évolution des canons de la représentation statuaire (1). Comme souvent dans la statuaire grecque, les deux hommes sont plus grands que nature et mesurent 1,97 et 1,98 mètres. Leurs similitudes d’aspect sont frappantes et l’ont est en droit de se poser la question de savoir pourquoi ils se trouvaient tous les deux au même endroit à 300 mètres des côtes par 8 mètres de fond, mais à ce jour, malgré diverses hypothèses, nous n’en connaissons pas la réponse.

Ces deux guerriers sont certainement les plus beaux qui nous soient parvenus, car tant dans leur posture que dans la précision des dessins de la musculature, ils sont simplement à la pointe d’un idéal esthétique. On remarquera également la finesse du traitement du visage, des yeux incrustés d’ivoire et de la chevelure.

Guerrier A

Guerrier B

Guerrier A de dos (superbe fessier)

Notes:
(1) Nous verrons plus tard comment cette posture qui n’a l’air de rien est en fait le nœud de toute une partie de l’histoire de l’art antique et renaissant en commençant avec Polyclète et Praxitèle.

2 comments

  1. Comment by ROBERT

    ROBERT Reply 08/11/2012 at 03:48

    J’ai trouvé un homme qui, ne ressemble pas complètement aux bronzes de Riace mais qui s’en approche beaucoup. Vous trouverez ses photos sur le site suivant:
    http://www.bigmusclebears.com/getphotos.phtml?uid=5219&pid=2169459&me=big_muscle.phtml&ob=1
    Je ne suis pas un spécialiste en muscles ni en art antique. J’ai visionné un documentaire sur les bronzes de Riace. Quelque temps. Après j’ai été frappé par certaines ressemblances du corps de cet homme que j’Ai trouvé sur un site de rencontre. Regardez la 5e photo sur la gauche.
    Peut être que les entraîneurs d’aujourd’hui ont des méthodes pour sculpter le corps de leurs clients qui permettent de sculpter les corps au-delà de la physionomie humaine. Voyons le cou étiré, par des anneaux de métal, de certaines femmes africaines!

  2. Comment by Romuald

    Romuald Reply 08/11/2012 at 11:51

    Oui alors je ne suis pas vraiment spécialiste pour ma part de barbus musclés, mais ce que je peux vous dire, c’est que l’art imite la nature, il n’est pas donc anormal qu’on trouve des analogies entre la construction musculaire d’un bronze du Vème siècle avant JC et un culturiste d’aujourd’hui…

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Go top