Ou comment souhaiter ses bons vœux avec des avions “suicide”, datant de 1937, via Pink Tentacle sur le site du Museum of Fine Arts de Boston.