Múm

Une conversation à laquelle j’ai participé il y a peu de temps m’a mis la puce à l’oreille. Les musiques d’aujourd’hui seraient elles mortes ? Brel aurait-il emporté avec lui dans la tombe les derniers arias de musique populaire ? Björk ne serait qu’une imposteuse imposture ? Atterré j’étais. Il ne se serait donc rien passé pendant toutes ces années ? Je devais dormir.
Là où je suis passablement circonspect, c’est qu’il y a quelques temps déjà, j’ai emmené mon fils dans un Virgin — je devrais plutôt dire que je suis allé dans un Virgin accompagné de mon fils — et je me suis mis en tête de découvrir un truc que je ne connaissais pas, et qui surtout me surprenne. Un truc bien avec du bonheur dedans, y’en a besoin. J’ai écouté quelques trucs, pas convaincu, pendant que mon fils (6 ans) écoutait tout ce qu’il trouvait avec déjà l’oreille connaisseuse. Et soudain, c’est le drame, c’est l’illumination, j’entends les carillons du ciel, les anges claironner, des Alléluia sonores résonner dans mes oreilles. Mon bout de chou, le casque vissé sur les oreilles, se met à crier dans le magasin à la face de son père rouge de honte PAPA C’EST GENIAL CE TRUC ACHETE-LE MOI PAPA C’EST SUPER. Finalement, la musique n’est pas morte.
Il a raison le coquin, c’est chouette, agréable à écouter, j’écoute quelques pistes et je suis convaincu. Je ne connais pas ce groupe composé de gens venus d’Islande, des gens bizarres avec des noms bizarres… (Gunnar Örn Tynes, Örvar Þóreyjarson Smárason, Ólöf Arnalds…) et c’est le début pour lui et moi d’une belle histoire d’amour.
Ce billet aurait pu s’appeler Comment mon fils de 6 ans m’a fait découvrir Múm

EDIT: je recommande vivement ce billet de la blogothèque de Chryde où deux vidéos vous attendent en tapant du pied.

[audio:https://theswedishparrot.com/xol/mum.xol]
Múm

Múm

Read more