Mon coup de cœur du moment, ce sont les carnets de Marc Taro Holmes qu’il remplit de superbes aquarelles aériennes, très légères, exploitant l’ombre et la lumière sous un trait parfaitement fin, discret qui donne à voir ce qui est l’essentiel d’une représentation. C’est avec ce genre de croquis qu’on comprend à quel point on n’a pas à s’embarrasser du détail et que les deux seules choses qui comptent, c’est le trait et la lumière. Et une bonne dose de patience aussi.

http://citizensketcher.wordpress.com/