Qua­trième volet des mer­veilles de Pain­le­vé. On passe quelques années et nous voi­ci dans une autre époque ; de la musique et de la voix. Mal­gré un ton un peu aca­dé­mique, ce petit film est plein d’une cer­taine poé­sie, sur­tout quand il s’a­git de ces petites bébêtes pour les­quelles j’ai tou­jours eu beau­coup d’af­fec­tion. Et puis avouez-le, on n’a pas tous les jours l’oc­ca­sion de voir un hip­po­campe par trans­pa­rence.

L’hip­po­campe ou “che­val de mer”
de Jean Pain­le­vé
France/1934/14’23”

Tags de cet article: , , ,