Le daman (du Cap  — Pro­ca­via capen­sis), un des quatre(1) ani­maux comp­tés par l’au­teur des Pro­verbes(2) (XXX, 26) au nombre des plus sages, vivant dans les rochers, gros comme un lapin, ce qui ne l’empêche pas d’être le plus petit cou­sin du rhi­no­cé­ros : voir les trai­tés de zoo­lo­gie, cha­pitre “Hyra­coi­dea”.

Théo­dore Monod, Méha­rées,
Babel Coll. Terres d’a­ven­ture, p.240

D’ins­tinct, lorsque je lis que le plus proche cou­sin du rhi­no­cé­ros n’est pas plus gros qu’un lapin, ça pique ma curio­si­té. Sur Wiki­pé­dia, voi­ci ce qu’on y dit : Des études géné­tiques récentes montrent qu’ils sont plus proches des dugongs et des élé­phants que des rhi­no­cé­ros (réf.).

Notes:
1- Pro­verbes :
24 Il y a sur la terre quatre ani­maux petits, Et cepen­dant des plus sages;
25 Les four­mis, peuple sans force, Pré­parent en été leur nour­ri­ture;
26 Les damans, peuple sans puis­sance, Placent leur demeure dans les rochers;
27 Les sau­te­relles n’ont point de roi, Et elles sortent toutes par divi­sions;
28 Le lézard sai­sit avec les mains, Et se trouve dans les palais des rois.
Tra­duc­tion Louis Segond.
2  — Le livre des Pro­verbes (héb. משלי litt. para­boles) est un Livre des Ketou­vim (troi­sième sec­tion de la Bible hébraïque) et des Écrits de l’An­cien Tes­ta­ment. (source Wiki­pé­dia)

Tags de cet article: ,