Barat­tage [baʁa­taʒ] n. m. — 1845 ; de barat­ter ♦ Action de barat­ter (la crème) pour obte­nir le beurre.
Barat­ter [baʁate] v. tr. — 1583 ; « s’a­gi­ter » XIIè ; peut-être du scan­di­nave barât­ta « com­bat », ou du préf. bar- expri­mant l’op­pos., et lat. actiare de agere « agir » ♦ Battre (la crème) dans une baratte.

Barattage du lait aigri en pays berbère (photo M. Gast)

Barat­tage du lait aigri en pays ber­bère (pho­to M. Gast)

Je n’a­vais pas assez d’es­pace, alors j’en ai créé. Il me fal­lait un endroit où dépo­ser quelque chose de l’ordre de la pen­sée ins­tinc­tive, de la pure imma­nence de la pen­sée, que je ne savais pas où mettre et qu’il fal­lait que j’ex­prime quelque part ; une onde me mur­mure qu’il faut que j’en fasse quelque chose, que ce que j’é­cris un peu dans la marge prenne un peu plus d’am­pleur ; c’est ici l’en­droit.

J’ai appe­lé cette sec­tion barat­tage avec plu­sieurs réfé­rences.
Le barat­tage est une action ances­trale dont on ne connait plus le sens aujourd’­hui. Deman­dez à n’im­porte qui dans la rue com­ment on fabrique du beurre, je ne suis pas cer­tain qu’on vous réponde cor­rec­te­ment et dans l’ordre que c’est fait à par­tir du lait (de vache), dont on extrait la crème qu’on bat dans une baratte, là où se séparent la matière grasse et le babeurre… On en perd le sens, mais cela signi­fie qu’on en perd aus­si le geste. Les plus ter­riens d’entre nous ont déjà vu une baratte à manche ou une baratte mobile dans une bro­cante ou chez un parent qui conserve encore des outils fami­liaux, voire ances­traux, mais on serait bien en peine aujourd’­hui de repro­duire ces gestes d’al­chi­mistes par les­quels on créé une matière aus­si com­mune dans la cui­sine que le beurre.

Baratte indiennes (batte-beurre) - Musée de Bâle (Wirz 1938-1939)

Baratte indiennes (batte-beurre) — Musée de Bâle (Wirz 1938–1939)

Le second sens que j’ai vou­lu y mettre fait réfé­rence au barat­tage de la mer de lait (amri­ta­man­tha­na), qui est une des scènes prin­ci­pales qu’on peut trou­ver gra­vée sur les murs d’Ang­kor Vat et qu’on retrouve comme un mythe fon­da­teur de la cos­mo­go­nie hin­douiste. Mythe prin­ci­pal et fon­da­teur, pour dire mon atta­che­ment à la parole fon­da­trice et mytho­lo­gique. Là encore, les mythes ne sont plus tel­le­ment pris au sérieux, à part par les eth­no­logues et les his­to­riens des reli­gions.
Enfin, la troi­sième réfé­rence, c’est celle qui concerne les peuples nomades. Le barat­tage est une action ins­tan­ta­née repro­duite par les peuples nomades et les peuples qui gardent une forte tra­di­tion pas­to­rale. On trait le lait qu’on laisse repo­ser une nuit et on en fait du beurre ou du yaourt. C’est un geste ances­tral et uni­ver­sel de trans­for­ma­tion de la matière, qui contient en lui une foule de signi­fiants.
Pour finir, l’i­dée que le mot barat­tage puisse venir d’un mot scan­di­nave (barât­ta) qui signi­fie “com­bat” est une notion presque exci­tante si on y place un sens dans lequel on y voit un com­bat de l’homme contre le lait pour lui faire subir une trans­for­ma­tion. La notion est là.

Barattage de la mer de lait - Angkor Vat

Barat­tage de la mer de lait — Ang­kor Vat

Voi­là l’es­prit dans lequel je créé cette sec­tion dont je numé­ro­te­rai les actes ; ce que je compte faire ici est de trans­crire un cer­tain nombre de tra­vaux que je compte mener tout long de cette année. Il se trouve que ces der­niers jours, j’ai eu toute lati­tude pour réflé­chir à un cer­tain nombre de choses qui me tra­vaillent depuis quelques temps et que j’ai envie de mettre en mots, puis en forme.

A lire sur le barat­tage : Les mots et les actes Barat­ter, allu­mer le feu. Ques­tion de texte et d’ensemble tech­nique par Marie-Claude Mahias, ain­si que ce très bon article sur l’a­li­men­ta­tion et les lai­tages en par­ti­cu­lier sur le site de l’Ency­clo­pé­die Ber­bère (E.B., G. Camps, J.-P. Morel, G. Hano­teau, A. Letour­neux, A. Nou­schi, R. Fery, F. Demou­lin, M.-C. Cham­la, A. Louis, A. Ben Tan­fous, S. Ben Baa­ziz, L. Sous­si, D. Cham­pault et M. Gast), deux articles dont sont extraites les pho­tos illus­trant ce billet.

Tags de cet article: ,