Il se passe quelque chose. Quel­qu’un avec qui j’ai affaire en ce moment me disait « quand il ne se passe rien, c’est que quelque chose de nou­veau est en ger­mi­na­tion, c’est là que naissent les évé­ne­ments. » Les révo­lu­tions naissent ain­si. Ce qui se pré­pare à l’heure actuelle, c’est mon car­net de voyage en Tur­quie, les douces heures chaudes pas­sées dans la four­naise de l’é­té sur ce long par­cours qui m’a mené d’İst­anb­ul à Kaş, puis de Kaş à Pata­ra sur l’an­tique che­min des Lyciens que par­cou­rut en son temps Paul de Tarse, puis de Pata­ra à Üçhi­sar au cœur d’un des foyers les plus anciens de la reli­gion chré­tienne, pour finir par retour­ner à İst­anb­ul où le rama­dan tou­chait à sa fin. Retour sur un par­cours riche de sens, de décou­vertes et de ren­contres. Très bien­tôt.

Lever de soleil en Cappadoce

Lever de soleil sur la Cap­pa­doce,
15 août 2012
Alti­tude au des­sus du niveau du sol: 1000m

Tags de cet article: , ,