Vassili Verechtchaguine est un peintre russe qui a souvent peint les aspects les plus rebutants de la guerre. Étonnamment, il n’était pas spécialement pacifiste, mais condamnait les horreurs et l’injustice de la guerre au travers de ses toiles qu’il peignait sur le terrain tandis qu’il suivait les troupes colonialistes de la grande Russie sur toute la longueur de son territoire. Ainsi, il aura fait découvrir à Moscou et à l’Europe ces peuples barbares et primitifs qu’étaient les Ouzbeks, les Tadjiks, les Turkmènes et les Kazakhs. En effet les scènes peintes sur ces pays de la route de la soie représentent souvent ces contrées islamisées comme arriérées et sauvages. Ces peintures figurent souvent des scènes de répression ou de vengeance et laissent une impression de malaise colonialiste…

Un panorama assez large de ses œuvres.

 

Tags de cet article: , ,