Le Perroquet Suédois

On devrait toujours être légèrement improbable – Oscar Wilde

Photo © Felix Arauner

Les disparues de Shanghai

Peter May

Encore un polar qui promet , troisième partie de la série chinoise écrite par l’auteur écossais vivant en France Peter May. Photo Jonathan Kos-Read.

Les derniers articles

Histoire de vous mettre l’eau à la bouche…

Le cœur de Leonardo

Il est bien dans le caractère de Léonard de Vinci d'avoir examiné avec minutie l'action du cœur et des artères sans être jamais venu à formuler une théorie de la circulation du sang. Ce manuscrit est écrit avec une plume épointée sur un papier gris-bleu à gros grain,...

read more

Les mystérieuses paroles de l’Apocalypse

Je l'ai déjà dit et le redirai au besoin : il faut lire l'Apocalypse, et lire aussi l'Ancien Testament. Pas pour leur message, mais pour leur beauté intrinsèque. Parfois, la parole sacrée prend la forme d'une poésie presque ésotérique, dans laquelle du sens est...

read more

Et Leonardo se mit à peindre sur le mur humide du réfectoire…

A la lecture du Léonard de Vinci de Kenneth Clark, on a parfois l'impression d'être face à un peintre un peu renfrogné, ombrageux, un peu taciturne, voire un peu dilettante (je me rends compte que ce mot n'a pas de féminin) et lorsque l'on voit le nombre de tableaux...

read more

Un voyage hors du temps

Le Perroquet Suédois existe depuis quelques années déjà, il regroupe des billets depuis 2010, mais l’esprit dans lequel il a été créé, c’est-à-dire comme une manufacture d’ambiances, on peut dire qu’il prend sa source au cœur de l’année 2003.

Vous êtes donc dans un espace, perdu dans le nulle part, qui fête cette année ses quinze ans.

Voyages

C’est pour l’instant un espace en chantier, mais revenez bientôt voir ce qui s’y passe.

Bibliothèque

Tous les livres que j’ai lus se trouvent ici, parfois commentés, sous forme de liste. Une manière de recueillir les souvenirs des pages lues.