Le Codex Manesse

13/09/2012

Enluminé et manuscrit entre 1305 et 1340 en allemand médiéval (Mittelhochdeutsch), le Codex Manesse illustre les chants d’amour des artistes les plus connus de l’époque dans l’Empire Germanique. Il a la particularité d’être classé par ordre de hiérarchie sociale ; il commence donc avec l’empereur Henri VI, fils de Frédéric Ier Barberousse, lettré et ayant lui-même composé des vers et continue avec tous les étages de la société noble pour se terminer avec les hommes sans statut. Les 137 miniatures de ce très beau livre conservé à l’Université d’Heidelberg représentent les personnages dans leurs costumes d’apparat et reconnaissable à leur héraldique, ce qui fait de ce document une mine d’informations inégalables sur les habitudes vestimentaires de la cour de l’Empereur à cette époque.
Le livre porte le nom des Manesse de Zurich, commandité par Rüdiger II Manesse le Vieux et constitue le plus important recueil de ballades et de poésie de l’époque avec 6000 versets de 140 écrivains différents.

Voir le livre complet sur le site de l’Université d’Heidelberg, ou seulement les enluminures.

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Go top