Troisième volet des Chroniques turques de Pialat. Partons à la visite d’une ville où la torpeur du présent s’écoule doucement entre l’oisiveté et la douce habitude de la rue, où les odeurs entêtantes vous poursuivent à l’envi de boutique en boutique. Vision très 1964 d’une ville qui déjà clame sa modernité haut et fort depuis déjà vingt-six siècles.

Istanbul
de Maurice Pialat
France/1964/13’/35 mm